Qu'est-ce que le diabète?

Le DIABETE SUCRE se manifeste lorsque le corps ne produit plus ou pas assez d'insuline, ou est incapable d'utiliser efficacement l'insuline qu'il produit. Sans insuline, le corps est incapable d'utiliser l'énergie dont il a besoin et qu'il puise dans les aliments.

L'INSULINE est une hormone fabriquée par une glande appelée le PANCREAS. La majorité des aliments que nous ingérons sont transformés en glucose, une forme de sucre qui alimente le corps en énergie. L'insuline aide le glucose d'origine alimentaire à pénétrer dans les cellules du corps pour fournir de l'énergie. En l'absence d'insuline, le glucose s'accumule dans le corps au lieu d'être absorbé par les cellules.

 

Il existe deux types principaux du diabète

Le diabète de type 1

Auparavant appelé diabète insulinodépendant (IDD), car cette forme du diabète nécessite de l'insuline pour assurer la survie. Le diabète de type 1 survient lorsque la production d'insuline est minime ou inexistante. La seule forme du traitement est l'insuline qui doit être administrée par injection.

Le type 1 se manifeste le plus souvent chez les enfants et les adolescents, mais peut aussi se rencontrer chez les sujets adultes.
Le diabète de type 1 représente 5 à 10 % de tous les diabètes.

Symptômes

Le plus souvent, le diabète de type 1 se manifeste de manière soudaine et brutale et peut présenter des symptômes tels que :

  •     Fréquent besoin d'uriner
  •     Sensation anormale de soif et bouche sèche
  •     Extrême fatigue / manque d'énergie
  •     Faim constante
  •     Perte de poids soudaine
  •     Vision trouble
  •     Infections récurrentes

Le diabète de type 2

Précédemment appelé diabète non insulinodépendant (NIDD), parce que ce type de diabète ne nécessite pas directement d'insuline pour le contrôle métabolique.
Le diabète de type 2 se déclare lorsque le corps est incapable de produire de l'insuline en quantité suffisante, ou ne peut utiliser l'insuline correctement (résistance à l'insuline). On peut y remédier avec une activité physique régulière, un régime alimentaire équilibré et une médication par voie orale. Le diabète de type 2 se manifeste surtout chez l'adulte, mais on remarque qu'il se répand de plus en plus parmi les jeunes.

Le diabète de type 2 est de loin le diabète le plus courant: 90 % de tous les diabètes.

Symptômes

Le diabète de type 2 se manifeste de manière progressive et est donc difficile à détecter. Toutefois, les symptômes du diabète de type 1 peuvent également affecter les personnes atteintes du diabète de type 2, de manière moins marquée. Certaines personnes atteintes du diabète de type 2 ne présentent pas de symptômes précoces et la maladie n' est diagnostiquée que plusieurs années après son commencement. Dans près de la moitié de ces cas, diverses complications diabétiques se manifestent déjà.

 

Regardez la vidéo pour comprendre ce que c'est le diabète : causes, symptômes, traitements, facteurs de risques, dépistage.

Qui est exposé aux risques du diabète ?

Les facteurs de risque pour le diabète de type 1 ne sont pas très bien définis ; on sait toutefois que des facteurs génétiques et environnementaux peuvent déclencher son apparition.

Bien que le diabète de type 2 se manifeste le plus souvent chez les adultes, il gagne rapidement du terrain dans la population adolescente de nombreuses régions du monde. C'est pourquoi n'importe qui, n'importe où, à n'importe quel âge, peut être touché par le diabète. Certains facteurs multiplient les risques de développer un diabète de type 2 :

  • L'obésité (80% des diabétiques présentent une surcharge pondérale, surtout abdominale)
  • Un tour de taille élevé
  • L'âge (plus de 40 ans)
  • Le manque d'exercice
  • Les antécédents familiaux (cas de diabète dans la famille)
  • Avoir accouché d'un gros bébé ou des antécédents de diabète de la grossesse
  • Une tolérance diminuée au glucose

Vous trouverez plus d'information sur les risques du diabète et leur prévention dans la brochure.

Existe-t-il un remède ?

Le diabète est incurable, MAIS il existe des traitements efficaces. Une bonne gestion du diabète implique le maintien du glucose à des taux aussi proches que possible de la normale. Pour ce faire, on peut combiner les principes suivants:

  • Faire régulièrement de l'exercice
  • Manger sainement
  • Tester régulièrement son taux de sucres dans le sang
  • Prendre des médicaments par voie orale ou des injections d'insuline si nécessaire

Quelles sont les complications liées au diabète?

Des taux de glucose élevés dans le sang sur une période longue endommagent les petits et les gros vaisseaux sanguins ainsi que les nerfs. En l'absence d'un traitement adéquat et d'une éducation appropriée, diverses complications peuvent apparaître:

  •     Maladies cardiovasculaires ou du système circulatoire
  •     Maladies oculaires (rétinopathie) avec risque de cécité
  •     Maladies rénales pouvant mener à la dialyse
  •    Atteintes des nerfs (neuropathies)
  •     Ulcération des pieds avec risque d'amputation des membres inférieurs

 

Diabète de grossesse

Un autre type du diabète, appelé diabète de grossesse, peut se déclarer chez des femmes qui ne sont pas encore diabétiques. Cette maladie affecte 2 à 5 % de toutes les grossesses, mais disparaît généralement à l'accouchement. Toutefois, les femmes qui souffrent du diabète de grossesse courent davantage le risque de développer plus tard un diabète de type 2.

Enceinte? Pensez au dépistage!

femme enceinte

Guide du diabète

L'ALD a le plaisir de vous présenter une nouvelle brochure «Le guide du diabète» qui est disponible en 3 langues. Cette brochure a été rédigée par les membres du groupe INFEDIAB (INFirmi(è)res pour l’EDucation du DIABète).